Migraine que faire : comment faire pour s’en débarrasser

migraine

Vous avez souvent mal à la tête après avoir travaillé pendant de longues heures? Cela vous donne des nausées aussi? Vous vous posez des questions quant à cette situation? Et bien rassurez vous ce n’est pas si grave que cela et contrairement à ce que vous pensez vous n’êtes pas seul dans ce cas là.

Ce n’est autre que la fameuse migraine, selon quelques études et statistiques, elle touche environs sept millions de français, ce qui est un grand nombre, elle devient de plus en plus courante ces dernières années et ceci a une explication logique liée directement au stress. La vie que nous menons devient stressante, notamment dans les grandes villes, où l’on est divisé entre boulot, les courses, chercher les enfants de l’école, conduire dans des embouteillages interminables et la liste est encore longue.

Cependant, même si le stress est un facteur important pour déclencher des migraines, il existe tant d’autres qui peuvent être à l’origine de ce mal de tête, sachant qu’il se présente sous différentes formes et types à son tour.

Si on est sujet aux migraines, on doit se poser beaucoup de questions concernant cette condition pour savoir comment la diagnostiquer, la traiter et éventuellement l’éviter si cela est possible. Il faut d’abord se renseigner sur ce qui peut la causer chez certaines personnes et dans quelles situations.

Quelles sont les causes à l’origine d’une migraine ?

Elle peut être causée par de nombreux facteurs, les plus fréquents et récurrents se présentent comme ceci :

  • Comme beaucoup de maladies, la migraine est héréditaire et c’est d’abord le premier facteur déclencheur. On trouve assez souvent des cas de migraine au sein de la même famille ce qui étaie l’hypothèse du caractère héréditaire de ce fléau.
  • Bien que la migraine ne soit pas une maladie hormonale, elle peut tout de même être influencée par le changement des taux d’hormones.
  • Si vous êtes une femme, c’est encore une fois un facteur important car la migraine est plus fréquente chez la femme à cause des variations hormonales, de l’usage de certains contraceptifs ou encore durant la période de menstruation.
  • Une des causes les plus courantes est psychologique : le stress, car son cumul conduit à des crises de migraines qui stressent aussi à leur tour, il en résulte un cercle vicieux assez embêtant.
  • Encore un autre facteur d’origine psychologique : l’anxiété et la dépression qui favorisent le déclenchement de la crise de migraine dont le traitement relatif à chaque individu, relève de la condition psychique du patient.
  • Surconsommer des médicaments antalgiques ou même antimigraineux peuvent parfois donner l’effet inverse et accentuer les crises
  • Enfin, il existe également des facteurs environnementaux chez certaines personnes, comme le fait de sentir des odeurs trop fortes, consommer des aliments gras, être exposé à une lumière intense ou un bruit important, ce qui est très fréquent

Quels sont les symptômes d’une migraine ?

Pour bien définir une migraine et savoir ce que c’est et qu’est ce qui la différencie d’un simple mal de tête, il faudra distinguer ses différents symptômes et les troubles qui l’accompagnent, notamment la récurrence des maux de tête. Voici une liste de symptômes qui peut vous guider vers un bon diagnostic :

  • Mal de tête dans une partie du crâne qui sonne comme rythmé en synchronisation avec les battements du coeur.
  • La migraine survient en crises et est généralement précédée de signes comme la fatigue, l’irritabilité ou les troubles digestifs.
  • Présence de céphalées qui s’intensifient petit à petit pendant la journée.
  • L’intolérance à la lumière et au bruit, quand on a la migraine, on ne supporte ni l’un ni l’autre.
  • Une sensation de fourmillements.
  • Elle est intense et survient en crise qui peut aller jusqu’à trois jours.
  • Elle est très souvent accompagnée de nausées et de vomissements.
  • Elle résiste aux traitements par rapport à un simple mal de tête.

Quel est le traitement pour la migraine ?

Il est important de prendre rigoureusement son traitement, mais il faut également penser à éviter certains facteurs déclenchants pour diminuer les crises, comme ce qui suit :

  • Il est impératif de consulter le médecin lorsque les symptômes apparaissent et bien lui exposer son état, pour qu’il puisse déterminer pourquoi certaines douleurs résistent plus que d’autres.
  • Se diriger vers un médecin spécialiste en cas de persistance.
  • Quand la crise n’est pas très intense il est recommandé de prendre de l’aspirine ou du paracétamol, lorsqu’elle est plutôt sévère il faut se tourner vers des médicaments plus forts tels que les anti-inflammatoires non stéroïdiens prescrits par son médecin traitant.
  • En cas de migraine, il est conseillé de rester allongé à l’abri de la lumière et du bruit.
  • Prendre un dompéridone pour les nausées qui accompagnent la migraine afin de se soulager.
  • Ne pas abuser des médicaments pour éviter l’effet inverse.

Jean Deluc

Voyages et mécanique sont mes passions. Parlons grosses mécaniques, huile de moteur et cylindres, ensemble ! Mais aussi de bricolage, de jardinage et de divers sujets.

Laisser une réponse

*

*