Crise cardiaque que faire : les gestes de premier secours

crise cardiaque

En réalité, la « crise cardiaque » est le nom commun donné aux infarctus du myocarde. L’infarctus du myocarde est une urgence vitale car pouvant s’avérer être mortel. Lors de cette « attaque cardiaque », le cœur ne « respire plus », c’est-à-dire qu’il n’arrive plus à recevoir l’oxygène nécessaire pour fonctionner correctement et cela à cause des coronaires bouchées.

Revenons en un peu à l’anatomie du cœur : Le cœur est un organe qui sert de pompe au corps ; c’est en effet lui qui va pomper le sang (transporteur de l’oxygène) pour qu’il aille nourrir le reste des organes du corps. Etant donné que c’est lui-même un organe, il a aussi besoin de se nourrir. Pour cela, le cœur est entouré de vaisseaux que l’on trouve uniquement dans le cœur et que l’on appelle les « coronaires ».

Ces coronaires vont transporter le sang plein d’oxygène au cœur, afin qu’il puisse se nourrir et continuer à jouer son rôle de pompe.

Lorsque les coronaires sont bouchées (et c’est ce qui arrive lorsqu’il y a une formation athérosclérose par exemple), le sang n’arrive plus à oxygéner certaines parties du cœur, et c’est ce qui cause cet « arrêt cardiaque ».

Les arrêts cardiaques sont plus fréquents chez les hommes jusqu’à l’âge de 40 ans, ensuite, la prévalence devient la même dans les deux genres. Néanmoins, le problème pour la femme est que les symptômes d’un malaise cardiaque sont différents de ceux observés chez l’homme, ce qui fait qu’il est plus difficile et délicat de diagnostiquer un infarctus du myocarde chez la femme.

Quelles sont les causes des crises cardiaques ?

Les crises cardiaques sont très fréquentes, et plus l’âge augmente plus elles le deviennent encore plus. Mais que cela soit à 40 ans ou à 65 ans, une crise cardiaque a une cause bien précise et cette cause est due à de nombreux ou à un seul facteur.

Voici ce qui peut causer une crise cardiaque :

  • La formation d’une athérosclérose dans une ou plusieurs artères coronaires. Les athéroscléroses sont une formation de plaques lipidiques à l’intérieur des artères jusqu’à ce que ces dernières se bouchent totalement et se nécrosent pour ne plus devenir fonctionnelles.
  • Une embolie coronarienne : c’est ce qui arrive lorsqu’un caillot sanguin migre vers les coronaires alors qu’il s’est formé ailleurs.
  • Une activité physique trop forte et intense
  • Une polyglobulie ou excès de globule rouge
  • Autres maladies, comme la maladie de Kawasaki

Quels sont les symptômes d’une crise cardiaque ?

Les symptômes d’une crise cardiaque peuvent varier chez l’homme et chez la femme, ce qui peut s’avérer délicat pour faire le diagnostic à temps. Néanmoins, voici les symptômes les plus récurrents chez les deux genres :

  • L’un des signes précurseurs (survenant quelques jours ou quelques heures avant la crise) est l’apparition ou l’aggravation brusque d’un angor (ou angine de poitrine).
  • Pour la crise en elle-même, il y aura apparition d’une douleur qui sera brusque, retro-sternale, c’est-à-dire un peu au milieu de la poitrine, sous les seins, juste au-dessus de l’estomac.
  • Le malade aura l’impression d’avoir le cœur enserré, il sera angoissé.
  • La douleur diffuse vers la mâchoire, le dos, la main gauche ou encore l’estomac.
  • C’est une douleur qui dure et qui est résistante à la trinitrine
  • Des essoufflements, vomissements ou éructations peuvent survenir aussi

Qu’est-ce qu’il faut faire si quelqu’un a une crise cardiaque ?

Lorsqu’un proche (ou même un étranger) fait une crise cardiaque, les premiers gestes de secours peuvent être primordiaux car chaque second compte.

Voici les gestes à avoir dans ces cas-là :

  • Le premier geste à avoir, c’est d’appeler le SAMU au 15
  • Le second geste est de faire un massage cardiaque : Placez vos mains jointes sur le sternum, un peu à gauche, légèrement sous le sein puis appuyez jusqu’à descendre de 3cm à 5cm. Répétez cette opération pour faire cent compressions par minute, par groupe de 30 et entre chaque 30 compressions, faites du bouche à bouche au malade.
  • S’il y a un défibrillateur à proximité, n’hésitez pas à l’utiliser car il s’y trouve toutes les informations et instructions nécessaires et cela peut sauver une vie.

Que faire en cas de malaise et de crise cardiaque si l’on est seul ?

Si vous reconnaissez les signes d’une crise cardiaque et que vous êtes malheureusement seuls, il faut impérativement tenter de :

  • Appeler le SAMU
  • Appeler un proche
  • Se reposer
  • Aérer
  • NE PAS prendre la voiture

Laisser une réponse

*

*