Comment guérir la grippe : nos conseils santé

guerir grippe

Ah l’été est fini, adieu plage et soleil, l’automne est là est l’hiver bientôt, qui dit cela, dit froid, chocolat chaud, vêtements en laine, rester dans un lit bien douillet pendant qu’on écoute les gouttes de pluie cogner contre la fenêtre, feuilles rouges qui s’amassent au bord sous les arbres désormais nus, ciel gris, et peut être, avec un peu de chance de la neige dans quelques semaines.

Mais qui dit automne et hiver dit aussi malheureusement grippe saisonnière, vous savez bien, toux, gorge enrouée et douloureuse, éternuements intempestifs, maux de tête, courbatures, fièvre, nez rouge, qui coule ou bouché ou pour certaines pauvres âmes les deux à la fois…rien de très joyeux en somme, mais rien non plus qui ne soit très banal, sauf si vous êtes en 1919 et que c’est la grippe espagnole que vous avez, mais c’est une autre histoire…

C’est quoi la grippe ?

On sait tous c’est quoi la grippe, en général, vaguement, mais, quelle est sa définition exacte et d’un point de vue scientifique qui plus est, et aussi quels sont ses symptômes ?

  • Déjà c’est une maladie infectieuse due à un virus, vraiment très contagieuse qui va toucher les voies respiratoires, et durera environ de 3 jours à une semaine. Elle se transmet par voie respiratoire. Il vaut donc mieux que quelqu’un ayant la grippe vous éternue malencontreusement dessus, déjà que ce n’est pas vraiment très ragoutant, la suite risque d’être pire puisque vous avez peut être vous même attrapé la grippe.  Les embrassades avec les personnes malades sont également à proscrire, puisque la grippe se transmet également à travers la salive.
  • La grippe n’a pas de localisation géographique particulière, en effet elle sévit dans le monde entier sous forme épidémique et saisonnière, généralement en hiver. Tous les 10 ou 15 ans survient chaque année, une épidémie nettement plus grave et étendue  qu’une grippe ordinaire comme la grippe espagnole en 1919 qui fit plusieurs millions de victimes, 20 millions pour être exact. Parmi les grippes pandémiques, on retrouve également la grippe de Hong Kong de 1968 qui causa près d’un million de morts ou encore la grippe aviaire dans les années 50 dite grippe asiatique, dont on dénombre selon différentes sources de 1 à 4millions de décès.

Les symptômes de la grippe

La grippe se traduit dans l’essentiel et dans le cas général par un certain nombre de symptômes :

  • Forte fièvre allant au delà de 39°C
  • Courbature conséquence directes de la fièvre, qui vont durer environ quelques jours, avant de s’en aller spontanément.
  • Inflammation des voies respiratoires : nez qui coule, mal de gorge, douleur à la déglutition, toux, éternuements, avoir du mal à parler,
  • Grande fatigue et manque d’appétit.
  • Frissons.
  • Maux de tête.
  • Photophobie c’est à dire que a lumière est pénible pour nos yeux.
  • Elle peut parfois avoir diverses complications comme des œdèmes pulmonaires ou encore des surinfections bactériennes, pneumonie. ..etc
  • Tout comme certaines personnes dans un état fragiles, comme les femmes enceintes, les enfants en très bas âge ou les personne âgées.
  • Il ne faut pas confondre la grippe avec un simple rhume dont les symptômes eux seront plus légers et ne s’accompagneront généralement de pas ou très peu de fièvre et de douleur musculaires.
  • Quant aux enfants atteints de la grippe, ils peuvent montrer des symptômes totalement différents comme des troubles digestifs ou de la somnolence , voire même aucun symptômes.

Traitement et prévention

  • La grippe étant due à un virus, il ne sert à rien de donner des antibiotiques sauf en cas de surinfection bactérienne.
  • Il existe quelques moyens de prévention comme le vaccin anti-grippal.
  • Durant la saison de la grippe, afin de limiter la propagation de l’infection il existe des gestes à faire quotidiennement et c’est relativement simple : se laver les mains régulièrement et dans le cas où on se trouve dans l’incapacité de le faire acheter un désinfectant et l’avoir tout le temps sur soi, toujours garder des papiers mouchoirs ( à usage unique )  à portée de main afin de se moucher et de tousser dedans et puis bien entendu le jeter à la poubelle, éviter de trop s’approcher des personnes malades et limiter les contacts avec eux, et dans le cas où cela est inévitable se laver les mains tout de suite après.
  • On traite les douleurs à la tête et la fièvre par du paracétmol, qui est efficace pour la faire retomber, ce qui aura forcément un impact sur les courbatures, voire devrait même les faire baisser.
  • Dans le cas d’une fièvre supérieure à 40°C ou une fièvre qui dure plus de 72 h il est nécessaire d’aller consulter un médecin.
  • Il est obligatoire de prendre du repos et de ne pas se forcer à faire nos diverses tâches quotidiennes.
  • il existe des antiviraux à administrer dans le cadre de la prévention, si une personne a été en contact avec la maladie comme l’amantadine et le zanamir.
  • Prendre un décongestionnant pour le nez et du sirop pour la toux.

Charles Carreau

Cordon bleu, mon truc à moi c’est la cuisine et l’entretien de la maison. Je vous conseille pour choisir un Thermomix mais aussi pour cuisiner des accras le mieux possible. Chaud devant, un homme est aux fourneaux.

Laisser une réponse

*

*