Comment soigner un coup de Soleil ?

soigner coup soleil

Le coup de soleil est une brûlure de la peau due à une exposition trop intense ou trop prolongée aux rayons U.V du soleil. Différents degrés de brûlures sont alors envisageables : La brûlure du 1er degré où la peau devient rouge suivie d’une desquamation ; la brûlure du 2nd degré ou la peau devient rouge vif 12h après l’exposition; et enfin celle du 3éme degré, où la peau tourne au rouge violacée et devient douloureuse 6h après l’exposition.

Les remèdes naturels

Les 1ers gestes consistent à prendre une douche froide et à appliquer des torchons mouillées froids sur les coups de soleil afin d’absorber la chaleur.

  • Les cataplasmes

L’un des remèdes les plus connus et dit-on le plus efficace serait de rapper une pomme de terre et d’appliquer la pâte obtenue sur la brûlure puis de lui appliquer une bande pour la faire tenir.

Si le coup de soleil est léger, l’œuf et le yaourt nature sont aussi un bon remède, il vous suffira pour le 1er de monter les blancs en neige et de l’appliquer sur la zone concernée. Pour le yaourt badigeonnez la peau d’une couche épaisse. 20minutes après leurs applications, rincez abondamment.

  • Les remèdes moins salissants

La tomate et le concombre : frottez et appliquez 20minutes des rondelles de cette tomate sur le coup de soleil. Elle va soulager la douleur et empêcher  la peau de cloquer.

Le sachet de thé : Trempés dans l’eau froide, il soulagera les coups de soleil au niveau des paupières.

Les remèdes pharmacologiques

Quand le temps manque ou que l’importance du coup de soleil devient trop importante les remèdes naturels peuvent ne pas suffire. Votre pharmacien devient alors votre meilleur ami et la star des remèdes reste bien entendu la Biafine. Cette crème fort de son pouvoir apaisant est à utiliser sans modération sur les coups de soleil.

L’Hydrocortisone à 1% et le Diclofenac auront  pour effet de diminuer l’inflammation et de soulager la douleur de manière localisée. La posologie impose une à deux applications par jour, en fine couche, tout en massant doucement afin de bien atteindre les zones profondes de l’épiderme.

L’Ibuprofène et le Paracetamol seront utiles en cas de fièvre et de maux de tête quant à eux si le coup de soleil est trop important.

Conseils et prévention

Afin d’éviter les désagréments du coup de soleil, il est préférable de prendre certaines précautions, nous vous en avons sélectionnés deux principales :

  • Avant l’exposition, il faut prévoir une crème solaire adaptée aux UVA de la zone géographique ou vous vous trouvez  mais aussi à votre type de peau.
  • En effet, pour les peaux claires, une très haute protection sera nécessaire : SPF de 50+.
  • Pour les peaux moyennes : protection haute, SPF de 30 ou 50.
  • Pour les peaux mates, une protection moyenne suffit : SPF 15, 20 ou 25
  • Pour les peaux très brunes ou noires : la protection sera faible : STF de 6 ou dix.

Quel que soit son type de peau, une protection est nécessaire et le mieux serait d’appliquer un écran total afin d’éviter de se mettre en danger.

  • L’exposition peut et doit être limiter, en effet il faut éviter de s’exposer entre 11h et 15h.

Il faut aussi penser à se couvrir lorsque vous n’êtes pas dans l’eau, mettre un vêtement léger comme un tshirt, pour éviter à la peau d’être en contact direct avec l’air et donc avec les UVA.

Le coup de soleil peut être plus ou moins modéré. Divers remèdes existent auxquelles nous pouvons ajouter l’aloe vera qui va réhydrater en douceur la peau. Les crèmes hydratantes et anti-inflammatoires sont un complément aux remèdes naturels comme la tomate. Le meilleur des remèdes reste la prévention, il vaut mieux limiter les risques qu’en payer les conséquences pendant plusieurs jours. Cependant, si vos douleurs sont très violentes, ou que vous observez l’apparition de grains de beautés nouveaux il faut impérativement consulter un médecin.

N’hésitez pas à demander à vos proches de vous examiner. En effet, un coup de Soleil dans le dos par exemple peut être difficilement visible, même dans un miroir. En cas de brûlure grave, vous ne le verrez pas forcément.

Laisser une réponse

*

*