Hausse de tension que faire : pas de panique, il faut rester calme

hausse-de-tension

L’hypertension artérielle, avec le diabète, est l’une des maladies les plus répandue dans le monde, touchant plus de la moitié de la population et principalement les femmes. Elle est définie comme étant l’élévation des normes de la tension artérielle qui elle-même est la force exercée par les parois d’une artère sur le sang.

L’hypertension a deux types. L’hypertension secondaire qui peut avoir plusieurs causes connues et l’hypertension essentielle qui est la plus répandue (95% des malades) et dont les causes sont inconnues. Ainsi les causes de l’hypertension sont nombreuses et encore mal connues, mais ce qui est sûr, c’est qu’il faut rester loin du stress et de l’agitation en général et en particulier si vous êtes déjà hypertendu.

L’hypertension peut avoir des conséquences malheureuses si elle n’est pas traitée, dont des accidents vasculaires cérébraux, une insuffisance cardiaque, une crise cardiaque, et peut avoir une part de responsabilité dans l’insuffisance rénale. Ne prenez donc pas à la légère cette maladie et vérifier régulièrement votre tension lors de votre visite chez votre généraliste.

Il faudra aussi veiller à avoir un régime alimentaire sain et une bonne activité physique afin de prévenir l’apparition de l’hypertension artérielle. En effet, avoir de bonnes habitudes hygiéno-diététiques permet d’échapper à cette maladie. C’est pour cela que le premier réflexe du médecin en cas d’hypertension modérée est d’établir un plan hygiéno-diététique sans passer par la médication.

Quelles sont les normes d’une tension artérielle normale ?

La tension artérielle a une maxima et une minima, et est mesurée par la tension artérielle systolique, qui représente la tension artérielle lors de la systole qui est le moment correspondant à l’éjection du sang du cœur ou la contraction des ventricules du cœur, et la tensions artérielle diastolique, qui représente la tension artérielle lors de la diastole qui est le moment correspondant au remplissage du cœur par le sang ou la dilatation des ventricules du cœur. Les chiffres normaux d’une tension artérielle normale sont :

  • En ce qui concerne la tension systolique, la pression doit être comprise entre 105 mm Hg (millimètre de mercure) et 140 mm Hg. Inférieur à 105, on parle d’hypotension supérieure ou égale à 140 mm Hg, c’est une hypertension.
  • En ce qui concerne la tension diastolique, la pression doit être comprise entre 55 mm Hg et 90 mm Hg. Inférieure à 55 mm Hg, on parle d’hypotension, supérieure ou égale à 90 mm Hg, c’est une hypertension.
  • Sur les appareils de mesure de tension, vous trouverez également la fréquence cardiaque qui est normale chez un adulte lorsqu’elle est égale à 70 plus ou moins 10. On parle de tachycardie lorsqu’elle est supérieure à 100 battements par minute chez un adulte au repos, et de bradycardie lorsqu’elle est inférieure à 50 battements par minute chez un adulte non-sportif.

On parle de tachycardie lorsqu’elle est supérieure à 100 battements par minute chez un adulte au repos, et de bradycardie lorsqu’elle est inférieure à 50 battements par minute chez un adulte non-sportif.

Quand est-ce qu’il faut s’inquiéter lorsqu’on a une tension élevée ?

Si vous prenez la mesure de votre tension seul et que vous la trouvez supérieure ou égale à 140/90 mm Hg, pas de panique, cela ne veut pas forcément dire que vous êtes hypertendu. Rendez visite à votre médecin, qui fera les tests nécessaires à votre diagnostic. Les procédures lors d’un diagnostic d’hypertension sont les suivantes :

  • Votre médecin commencera par vous faire une mesure de tension classique
  • Il la reprendra 30 minutes plus tard, après que soyez bien reposé
  • La mesure doit se faire au moins trois fois sur plusieurs visites médicales.
  • Il vous fera par la suite un test d’effort et une série de tests
  • Si sur les 3 mesures votre tension est supérieure à 140/90 mm Hg, vous avez probablement une hypertension, qui peut être légère ou sévère selon ce que votre tension est trop élevée ou non.

Votre médecin vous fera donc une série de tests en plus pour déterminer le meilleur traitement qui vous ai adapté.

Que faire si vous êtes hypertendu connu et que vous avez une hausse de tension ?

Si vous êtes sous traitement d’hypertension, il peut arriver que vous ayez quand même des piques de tensions. Cela peut être dû à un choc émotionnel inhabituel, à un stress intense qui peut à la longue aggraver votre maladie et donc votre médecin vous donnera un traitement plus fort.

  • Si vous prenez votre tension et que vous la trouvez élevée, vous vous sentirez probablement patraque, des vertiges, une fatigue soudaine. Il faut dans ce cas-là que vous vous reposiez. Allongez-vous, surélevez vos jambes et relaxez vous.
  • Si vous n’arrivez plus à rien faire, c’est que votre tension est probablement bien trop élevée. Si vous la trouver supérieure ou égale à 180/90 mm Hg, c’est une situation d’urgence. Si votre médecin vous a donné un médicament pour ce cas de figure, prenez-le immédiatement, et aller à l’hôpital.

Ainsi, il ne faut jamais prendre à la légère votre tension artérielle et votre santé en général. Ne ratez donc jamais vos rendez-vous chez votre médecin.

Jean Deluc

Voyages et mécanique sont mes passions. Parlons grosses mécaniques, huile de moteur et cylindres, ensemble ! Mais aussi de bricolage, de jardinage et de divers sujets.

Laisser une réponse

*

*