Comment apprendre la langue des signes : apprendre les méthodes qui permettent de communiquer à travers les gestes

apprendre-langue-signes

La communication représente l’ensemble des interactions qu’ont les individus entre eux. Elle consiste en la transmission et l’échange d’informations par tous les moyens possibles.

De nos jours, la société repose sur ce processus. Que ce soit dans la politique, l’éducation ou la science, la communication est essentielle dans tous les domaines. De même, qu’elle soit inter-personnelle, c’est-à-dire qu’elle est fondée sur l’existence de deux personnes (l’émetteur et le récepteur), facilite la vie en communauté. Elle permet effectivement d’établir le dialogue entre les personnes d’une même société, collectivité ou encore famille.

Il en existe deux types : la communication non-verbale d’un côté, elle est basée sur la compréhension implicite des signes, à l’instar de l’art, la musique, etc. D’un autre côté, la communication verbale, qui est faite de signes linguistiques comme la voix, l’écriture ou encore le langage des signes.

En effet, la langue des signes représente un moyen de communication qui assure toutes les fonctions assurées par une autre langue. Elle permet aux personnes atteintes de surdité de communiquer entre elles. Elle se fait à travers la production de mouvements des mains, du visage et parfois tout le corps.

Cependant, existe-il des méthodes d’aide pour l’apprentissage de cette langue ? Est-il possible d’apprendre ce langage rapidement ? Et surtout, comment apprendre à communiquer à travers les signes ? Cet article va tenter de répondre à toutes ces questions.

Quelles sont les méthodes d’apprentissage de la langue des signes ?

Contrairement aux idées reçues, la langue des signes n’est pas universelle, elle varie en fonction de l’époque, du pays et même de la région. Il ne s’agit pas d’une adaptation de langue parlée mais bel et bien d’une langue à part entière. Ainsi, nous allons parler des différentes méthodes utilisées pour l’apprentissage de ce moyen d’expression.

  • De nos jours, le moyen le plus utilisé est le suivi des cours en lignes. Ils peuvent se faire en visioconférence suivant des supports adéquats.
  • Il existe aussi des écoles de langues. Que ce soit avec un enseignant entendant ou sourd, l’apprentissage se base sur les connaissances de l’historique, l’évolution et même la grammaire de la langue.
  • Il existe aussi la méthode empirique qui permet d’être en immersion et qui se fait exclusivement avec des personnes malentendantes. Cette dernière peut être appliquée dans les associations ou les centres spécialisés.

Quels sont les éléments de base qui permettent l’apprentissage de la langue des signes ?

Il est important de savoir que les langues des signes possèdent leur propre grammaire, leur propre syntaxe et leur propre logique. Pour cela, Certaines d’entre elles peuvent être très différentes, quand d’autres présentent de nombreuses similarités. Toutefois, Il existe des éléments de base communs à toutes, ils se résument comme suit :

  • La configuration et la forme de la main ; il y a soixante (60) signes produits à travers le simple geste des deux mains.
  • L’orientation de la main. Les gestes peuvent être verticaux ou horizontaux, aller vers le haut ou vers le bas, etc.
  • L’emplacement. Une quinzaine d’endroits sur le corps peuvent faire office de moyen de communication, à l’exemple de la bouche, les yeux, l’estomac, la paume, etc.
  • Le mouvement du geste. Il peut être différent de par sa direction et sa vitesse comme il peut être simple ou complexe.
  • l’expression du visage qui joue un rôle essentiel dans la construction des phrases. Elle permet de faire des signes composés, d’intensifier un signe ou encore de différencier entre des signes rapprochés.

La connaissance de ces cinq éléments est indispensable afin de former n’importe quel mot. Ils permettent de constituer un alphabet avec une traduction pour chaque lettre en langue des signes.

Comment réussir à apprendre et maîtriser la langue des signes rapidement ?

La langue des signes permet non seulement aux malentendants de communiquer entre eux mais aussi avec leurs proches. Il est important pour leur entourage d’avoir des connaissances et de maîtriser cette langue. Certaines astuces peuvent être d’une aide pour l’apprentissage rapide, par exemple :

  • Il est nécessaire de se munir de dictionnaires collaboratifs. ils comprennent un peu moins de 500 signes à l’heure actuelle et disposent de conseils pour retenir la signification des signes.
  • Il est aussi possible d’apprendre sur les smartphones et les tablettes. Cela à travers les diverses applications. Elles permettent d’apprendre selon les niveaux : l’alphabet, le vocabulaire ou encore les expressions du quotidien.
  • Le contact d’associations locales qui proposent des sessions d’apprentissage en la présence de personnes malentendantes.
  • Le meilleur moyen reste le contact avec les personnes sourdes ou malentendantes. L’objectif étant d’être dans l’obligation d’apprendre afin de communiquer avec eux.

Les langues des signes permettent aux déficients auditifs de s’épanouir, leur apportent une ouverture intellectuelle et leur permettent de s’insérer dans la société. D’où l’importance de les institutionnaliser afin d’élargir le cercle de communication aux entendants.

Jean Deluc

Voyages et mécanique sont mes passions. Parlons grosses mécaniques, huile de moteur et cylindres, ensemble ! Mais aussi de bricolage, de jardinage et de divers sujets.

Laisser une réponse

*

*