Insomnie que faire : nos conseils pour combattre l’insomnie

insomnie-que-faire

Cela fait plus d’une semaine que vous êtes dans un état de demi-conscience. Votre miroir vous renvoie le reflet d’un mort-vivant qui, sans être vous, vous ressemble entièrement. Malade? Non, vous ne l’êtes pas. La raison pour laquelle vous vous trouvez dans cet état? Vous n’avez pas réussi à fermer l’oeil de la semaine.

Vous êtes insomniaque. L’insomnie est un trouble du sommeil excessivement fréquent qui peut arriver à tout le monde et qui, lorsqu’il survient, peut-être terriblement handicapant puisque que vous ne pouvez plus rien faire.

Vous avez compté les moutons, vous vous êtes retournés dans votre lit, vous avez bu des litres d’eau, vous avez essayé les films soporifiques… Mais rien ne marche. Ne vous inquiétez pas! Contrairement à ce que vous pouvez penser, il existe des remèdes simples contre l’insomnie et on vous présente aujourd’hui un article où l’on traite de la manière la plus efficace pour venir à bout de cette insomnie qui refuse de vous lâcher.

Faites-nous confiance, avec nous, vous retrouverez votre chère Morphée.

Qu’est-ce que l’insomnie ?

L’insomnie n’est pas réellement un mal qu’on peut définir spécifiquement car il n’y a pas de normes qu’on applique au sommeil. Mais nous pouvons nous mettre d’accord sur le fait que c’est une difficulté à dormir.

  • L’insomnie est un trouble du sommeil excessivement fréquent. Elle se caractérise non seulement par la diminution de la quantité du sommeil mais aussi par l’altération de sa qualité. Dans ce cas-là, le sommeil perd sa fonction de récupérateur et ne fait plus aucun bien à la personne atteinte d’insomnie.
  • L’insomnie est le trouble du sommeil le plus fréquent. Les statistiques démontrent que sur les 30% de la population mondiale qui est atteinte du trouble de sommeil, dans 84% des cas, il s’agit d’insomnie.
  • L’insomnie peut être passagère, à savoir qu’elle dure une nuit ou deux, mais elle peut devenir chronique et survient alors plus de 3 fois par semaine sur une durée qui dépasse 3 mois.
  • Elle touche un quart des adultes. Les personnes âgées et les femmes sont plus sujettes aux insomnies.

Quelles sont les causes et les conséquences de l’insomnie?

Comme tout mal l’insomnie s’accompagne de causes. Et ces dernières dépendent de la personne. Par ailleurs, celle-ci peut d’autant plus avoir des conséquences désastreuses sur la vie de la personne atteinte. On vous en parle :

Les différentes causes de l’insomnie sont les suivantes :

  • Conditions psychologiques : cause principale de l’insomnie. Souvent, ce sont des troubles psychologiques sévères qui diffèrent selon les personnes. On note le plus souvent l’anxiété, la dépression mais aussi le stress extrême. Il se peut également que les sentiments plutôt positifs puissent être la cause d’une insomnie passagère tels que l’excitation ou la joie. En effet, Le fait de refouler ses émotions trop souvent, la paranoïa, et l’hypervigilance sont aussi des causes de l’insomnie.
  • Les maladies chroniques : certaines maladies peuvent mener à l’insomnie comme l’asthme, les maladies cardiaques ou les douleurs chroniques, mais aussi les maladies du sommeil comme l’apnée du sommeil .
  • L’environnement et le mode de vie : certains ne supportent pas le bruit, la chaleur, le  froid,etc. Mais quelques médicaments bien connus peuvent aussi causer la perte du sommeil.

Quant aux conséquences de l’insomnie, on note :

  • Une fatigue accablante.
  • Une perte d’envie de s’amuser.
  • Des problèmes de concentration et de mémoire.
  • Une maladresse physique pouvant survenir suite à la fatigue.
  • Une incidence morale: la personne est alors sujette à la dépression.

Comment se débarrasser d’une insomnie?

Il y a plusieurs traitements pour venir au  bout de l’insomnie dépendamment de sa gravité et de sa cause. On vous en fait une liste :

  • La médicamentation : il y a plusieurs médicaments qui ont pour effet d’endormir tels que les somnifères ou les anxiolytiques. Par ailleurs, si la cause de l’insomnie est une maladie chronique, le traitement devra y être adapté afin de vous en soulager. Il est totalement déconseillé d’avoir recours à l’automédication. Il faut consulter un médecin afin d’éviter les mélanges contre-indiqués.
  • Les remèdes naturels : vous pouvez avoir recours aux remèdes naturels tels que les tisanes d’escholtzia qui, grâce à leurs propriétés calmantes et analgésiques provoquent le sommeil. Mais il y a aussi la valériane (qu’on prend en gélule), la rhodiole et les cônes de houblon.

Les bonnes habitudes : il y a de bons gestes à avoir lorsqu’on est insomniaque afin de reprendre un rythme de sommeil normal. D’abord, commencez par régler vos heures de sommeil, et évitez de faire des siestes pendant la journée. Détendez-vous et prenez de longues respirations. Si vous vous réveillez la nuit, quittez votre chambre afin de chasser vos angoisses et revenez-y quand vous vous sentirez mieux. Evitez de chercher toujours après l’heure et diminuez au max l’utilisation de substances somnifères ou au contraire excitantes.

Jean Deluc
Voyages et mécanique sont mes passions. Parlons grosses mécaniques, huile de moteur et cylindres, ensemble ! Mais aussi de bricolage, de jardinage et de divers sujets.

Laisser une réponse

*

*