Comment composter des feuilles : quelles sont les étapes du compost ?

Les nutriments nécessaires aux plantes se trouvent dans le sol. Ainsi, le fait de ramasser les feuilles mortes tombées par terre vous permet de créer un terreau excellent au bon développement des plantes.

Quelles sont les étapes du compost ?

Afin de créer ou de faire un compost de feuilles, il est nécessaire de suivre ces quatre étapes.

Le ramassage

Lorsque l’automne arrive, les feuilles mortes de différents arbres commencent à tomber. Lors du ramassage de ces feuilles, préférez le faire lorsqu’elles sont encore mouillées, mais pas trop quand même. Pour ce faire, vous pouvez utiliser la manière classique, c’est-à-dire le râteau, ou encore une tondeuse à bac, ce qui serait relativement plus simple à faire. Cette dernière méthode, celle avec la tondeuse, permet le mélange des feuilles et de l’herbe plus harmonieusement, ce qui a pour résultat d’obtenir une texture d’azote qui se décompose plus vite.

Le broyage

Il existe des feuilles qui sont plus difficiles à broyer que d’autres de par leur matière dure ou leur épaisseur. Ainsi, vous devez trier vos feuilles avant de les mélanger les une aux autres, ensuite prenez les plus coriaces d’entre elles et broyez-les au broyeur.

Le brassage

Passons maintenant à une autre étape, celle d’entasser les feuilles. Pour ce faire, vous aurez besoin d’un composteur où vous pourrez entasser toutes vos feuilles mortes à l’abri et surtout à l’ombre.

Prenez soin d’avoir à votre disposition une matière organique à base d’azote, afin d’en rajouter entre chaque couche de feuilles mortes que vous aurez disposée.

Le compostage

Lors du compostage, vous devez vérifier, tout le temps, qu’il soit bien humide et qu’il ne sèche absolument pas et surtout, qu’il soit bien à l’air. Vous devez laisser passer au minimum six mois avant de penser à le retourner et à y rajouter la même matière à base d’azote que vous aurez utilisée précédemment.

Comment composter des feuilles : quelle est la manière de faire de l’humus ?

Une fois votre compost préparé et terminé, vous décidez de faire de l’humus mais vous ne savez pas comment vous y prendre. C’est simple, suivez ces étapes :

  • il faudrait que vous laissiez tout votre compost se décomposer lentement (à un intervalle de deux à trois années) ;
  • une fois ces années passées, vous obtiendrez de l’humus noir que vous pourrez récupérer par la suite.

L’humus est employé en général, afin de corriger, d’améliorer et de fertiliser le sol que vous voulez utiliser.

Pour conclure, faire du compost de feuilles mortes n’est pas une tâche très difficile à réaliser, le tout est de savoir et de connaître les différentes étapes à suivre et la manière dont il faut procéder, ainsi que les différents ingrédients ou matières à utiliser à chaque étape ou phase. À vous de jouer maintenant ! Prenez votre matériel et allez-y !

Jean Deluc
Voyages et mécanique sont mes passions. Parlons grosses mécaniques, huile de moteur et cylindres, ensemble ! Mais aussi de bricolage, de jardinage et de divers sujets.

Laisser une réponse

*

*