Trophoblaste : une biopsie est parfois nécessaire lors d’une grossesse

Si vous êtes enceinte, alors vous savez qu’il est nécessaire de réaliser de très nombreux examens : des prises de sang, parfois des biopsies.

Et justement, dans cet article, nous allons vous parler un peu plus en détail de la ponction trophoblaste, c’est-à-dire de la biopsie d’un tissu qui deviendra, pendant la suite de votre grossesse, le placenta.

Ici, nous allons vous donner une définition du trophoblaste, et nous vous parlons un peu plus en détail de la biopsie. Y a-t-il des risques ? À qui cet examen est-il conseillé ? Comment analyser les résultats ? On vous explique tout ce que vous devez savoir.

Qu’est-ce que le trophoblaste ?

Nous l’avons dit, le trophoblaste est un tissu qui deviendra plus tard le placenta, c’est-à-dire la poche dans laquelle va évoluer bébé, pendant tout son développement intra-utérin.

Le trophoblaste, c’est :

  • La couche cellulaire qui entoure l’oeuf, c’est-à-dire l’embryon
  • Il se compose de fibroblastes
  • Il se transforme en placenta au bout de 3 mois de grossesse
  • Il est à l’origine de la production d’enzymes, qui permettent à l’oeuf de se fixer sur la muqueuse utérine

Pour résumer, le trophoblaste est à l’origine de la nidation de l’oeuf, qui deviendra le futur embryon, puis foetus.

Maintenant, nous allons voir en quoi consiste la biopsie du trophoblaste.

La biopsie du trophoblaste

Il est nécessaire de faire une différence, entre l’amniocentèse et la biopsie du trophoblaste. Cet examen consiste à :

  • De prélever des villosités choriales (qui composent le trophoblaste)
  • L’analyse de ce petit morceau de tissu
  • De mettre en avant, à l’issue des résultats, des anomalies génétiques

Mais alors, pourquoi réaliser un tel examen ? C’est ce que nous allons vous expliquer tout de suite.

Pourquoi réaliser une biopsie trophoblaste ?

Vous l’aurez compris, la biopsie de trophoblaste permet de mettre en lumière des anomalies génétiques, telles que :

  • La mucoviscidose
  • Une anomalie chromosomique

Aussi, si l’un des parents possède, dans sa famille, des personnes atteintes de ces maladies, ou si les prises de sang sont inquiétantes et présentent un risque, il sera tout à fait possible, avec l’accord des deux parents, de réaliser cet examen.

Cependant, il est tout à fait possible de refuser.

Maintenant, nous allons vous expliquer un peu plus en détail comment se déroule cet examen. Celui-ci peut faire peur, mais il se déroule dans les plus grandes mesures de sécurité.

Comment se déroule cette biopsie ?

Vous avez prévu de réaliser cet examen, et vous vous demandez comment celui-ci va se dérouler ? Ici, nous allons tout vous expliquer, dans le but de vous rassurer :

  • Dans un premier temps, le médecin obstétricien effectuera un repérage, dans le but de mettre en lumière le futur placenta, le trophoblaste. Ce repérage permet ensuite de réaliser la biopsie sans risque d’infection, en veillant à ce que l’aiguille de rencontre aucun obstacle
  • La mère est ensuite anesthésiée localement, dans le but de limiter les souffrances. Cette anesthésie est efficace, tout le long du chemin de l’aiguille qui va prélever un bout du futur placenta. Ainsi anesthésiée, la mère ne risque pas de réaliser des mouvements, qui pourraient compromettre le bon déroulement de la biopsie
  • Ensuite vient le moment du prélèvement. Grâce à une échographie simultanée, le médecin va alors prélever une partie du trophoblaste, grâce à une seringue qui sera fixée directement sur l’aiguille de prélèvement

Voilà comment se déroule la biopsie du trophoblaste. Nous avons vu qu’elle était indolore pour la mère, grâce à une anesthésie locale. Cependant, y a-t-il des risques pour le futur foetus ?

C’est ce que nous allons voir dès à présent.

La biopsie du trophoblaste est-elle risquée pour la mère et l’enfant ?

Tout comme l’amniocentèse, la biopsie du trophoblaste n’est pas sans risque. En effet, on estime que dans 0,5 à 1% des cas, cet examen peut résulter en une fausse couche. Sachez cependant :

  • Que ce sont des cas isolés et rares
  • Que les risques d’infection liés à cette biopsie sont infimes

Les résultats de votre biopsie

Vous allez obtenir les résultats de la biopsie de trophoblaste très rapidement, dans les 48 heures.

Cependant, il ne sera pas possible d’affirmer quoi que ce soit, avant l’obtention du caryotype complet, dans les jours à venir.

Laisser une réponse

*

*