Comment monter une motorisation de portail coulissant ?

Le système coulissant est un système d’ouverture de portail très prisé qui présente de nombreux avantages. Avec ce type d’ouverture, vous gagnez de l’espace, car les battants ne prennent pas de place. En plus, le système coulissant est facile à activer de loin grâce au moteur incorporé. Les conseils suivants vous aideront à installer la motorisation de votre portail coulissant facilement.

Fixation du moteur

Si vous vous demandez comment monter une motorisation de portail coulissant, le guide suivant vous aidera beaucoup. La première phase consiste à fixer le moteur au sol, dans l’emplacement de votre choix.

Le moteur de portail coulissant s’installe dans une base bétonnée. Avant même de commencer l’installation, il faut donc préparer la surface qui va accueillir le dispositif. Le béton permet de fixer solidement le moteur au sol. Positionnez ensuite la plaque de fixation moteur pour délimiter les endroits à percer. Elle doit être parfaitement parallèle au sol.

Si le moteur est mal placé, il vous sera difficile, voire impossible, de faire coulisser votre portail parallèlement. Le bord de la plaque doit être positionné à 5 cm du portail. Vous pouvez à présent percer le sol puis installer les chevilles métalliques. Il ne vous reste plus qu’à fixer votre moteur et le maintenir avec des vis. Le processus se résume en les étapes suivantes :

  • Installer la plaque de fixation ;
  • Délimiter les endroits à percer ;
  • Percer le sol de béton ;
  • Installer de nouveau la plaque de fixation ;
  • Installer les chevilles dans le sol ;
  • Fixer le moteur et le sécuriser avec des vis.

En suivant chacune de ces étapes, vous arriverez facilement à positionner le moteur. Le tout ne s’arrête pas là par contre.

Fixation des crémaillères

La crémaillère est une tige métallique servant à positionner toutes sortes de dispositifs. Il y en a plusieurs dans le kit de motorisation de portail. Elles sont en matériau thermoplastique. Elles peuvent supporter un portail pesant jusqu’à 500 kg. La crémaillère se met directement sur le portail par vissage à la main ou à l’aide d’une visseuse-perceuse. Votre portail doit être compatible avec le montage de crémaillères. Si ce n’est pas le cas, vous serez obligé de créer des bases d’appui. Les crémaillères sont montées à 2 mm de la roue crantée du moteur. Cet espace est requis pour faciliter la rotation.

Vous pouvez passer maintenant à l’installation des autoforeuses à l’aide d’une vis vers le haut. Pour pouvoir vous retrouver, vous pouvez marquer à l’aide d’un crayon les tracés à suivre. Assurez-vous que la roue dentée du moteur occupe bien la surface de la crémaillère. Il faut en effet qu’elles puissent bien entrer en contact.

Positionnement de fins de courses

Les fins de course comme indiquent leurs noms sont des capteurs de position permettant de ralentir voir stopper le portail en mouvement. C’est grâce à elles que le moteur peut s’arrêter automatiquement. Il y en a exactement deux dans le kit de motorisation de portail.

Une fois que tout cela est fait, vous pouvez remettre l’électricité. Mémorisez le premier émetteur puis assurez-vous qu’il n’y a aucun obstacle sur la trajectoire du vantail. Vous pouvez enfin enclencher le mécanisme grâce à une petite télécommande.

En somme, la motorisation d’un portail coulissant est une opération que vous pouvez réaliser vous-même. Il suffit d’être muni des bons outils.

Jean Deluc
Voyages et mécanique sont mes passions. Parlons grosses mécaniques, huile de moteur et cylindres, ensemble ! Mais aussi de bricolage, de jardinage et de divers sujets.

Laisser une réponse

*

*