Les bienfaits du sport : les bienfaits du sport sur la santé

les-bienfaits-du-sport

Faire une activité physique est très recommandé par les médecins. Le sport est un facteur de protection contre toutes les maladies cardiovasculaires, mais aussi le diabète ou encore l’obésité. Le sport peut aussi aider les personnes dépendantes à se ressourcer et à oublier leur addiction ainsi que les dépressifs à se sentir mieux (en complément à leur thérapie, bien entendu). De plus, le sport canalise l’agressivité et cultive la volonté.

Et même sans cela, faire du sport procure un bien être à celui qui le pratique et l’aide à être plus en harmonie avec son corps. L’épanouissement physique et psychologique sont garantis lorsque le sport est pratiqué de manière régulière et surtout pour le plaisir.

Au début, certaines personnes ont du mal, elles sont essoufflées, fatiguées et dès les premiers exercices commencent à rechigner et à se dire qu’elles n’y arriveront jamais. Mais lorsqu’on y regarde de plus près, même elles se sentent mieux après une bonne séance de sport.

Pratiqué avec sagesse et de manière régulière, il permet indéniablement de mieux gérer son corps et son esprit. Et si vous doutez encore de cela, voici dans notre article la liste de ses bienfaits :

Quels sont les bienfaits du sport ?

Les nombreux bienfaits du sport sont les fruits d’une pratique régulière. Ils peuvent être classés en deux catégories : les physiques et les psychologiques.

  • La pratique sportive augmente le tonus, la force et, à un moindre degré, le volume des muscles ; elle entretient la mobilité et la souplesse des articulations et des ligaments qui les soutiennent.
  • Une articulation qui ne travaille pas s’ankylose et perd de son amplitude.
  • Il est possible de faire travailler sa colonne vertébrale et de l’entretenir.  En effet, avec de l’exercice, vous pourrez gagner en souplesse articulaire et en tonus musculaire (latéro-vertébral ou abdominal).
  • Au niveau osseux, l’activité physique constitue le meilleur moyen de prévenir l’apparition de l’ostéoporose, maladie souvent due à l’âge et qui consiste en une raréfaction de la trame de l’os. En effet, les tractions et pressions exercées stimulent les cellules dont le rôle est de maintenir un bon état osseux.
  • L’apport sanguin est meilleur et l’oxygène transporté par le sang mieux utilisé par les cellules musculaires.
  • Les efforts physiques favorisent et accélèrent la circulation veineuse par la contraction rythmée des muscles qui, au travail, exercent leur pression sur les veines et réalisent une véritable vidange de leur contenu, en propulsant le sang vers le cœur.
  • Les effets sur la fonction digestive sont également bénéfiques, car les activités sportives accélèrent les phénomènes mécaniques au niveau de l’intestin grêle et du côlon.
  • La constipation, dont l’une des causes est la sédentarité, est efficacement combattue par la pratique sportive.
  • Le sport est un facteur d’équilibre et d’épanouissement (surtout pour les jeunes et les caractères timides ou renfermés).
  • Il est un antidote contre le stress, responsable de l’athérosclérose.
  • Le sport enseigne l’humilité face aux difficultés naturelles (montagne, mer…) et le respect d’autrui, tout en développant l’esprit de groupe et la sociabilité.
  • Il procure de l’évasion, de la détente, un oubli du quotidien et libère de certaines fatigues psychologiques.
  • Faire du sport améliore la circulation sanguine. Ce qui favorise une meilleure irrigation des organes, et notamment le cerveau.
  • Faire du sport a des bienfaits psychologiques importants. En effet, il aide à sortir de la dépendance tabagique et alcoolique mais aussi à mieux surveiller sa prise d’aliments et de médicaments (chez les personnes dépendantes).
  • Le sport aide à réguler le sommeil mais aussi à l’améliorer.

Quels sont les effets thérapeutiques du sport sur la santé ?

Le sport a, certes, beaucoup de bienfaits préventifs mais cela ne s’arrête pas là. En effet, faire du sport a aussi des bienfaits thérapeutiques et peut être considéré comme un “médicament”.

  • Le sport est important lors des rééducations fonctionnelles. En effet, après une fracture ou une immobilisation prolongée, les articulations sont raidies et les muscles sans force. Dans ces cas là, seule la reprise d’une activité physique et sportive permet de récupérer ses fonctions articulaires et musculaires.
  • Pour les personnes ayant été victimes d’un infarctus du myocarde, le sport est un bon moyen de réadaptation à “l’effort”. La reprise de l’activité doit être néanmoins contrôlée au début. Ensuite, le patient pourra reprendre son autonomie et pratiquer autant de sport qu’il le souhaite.
  • D’un point de vue psychologique, le sport est un traitement hors du commun. Il permet de sortir de la dépendance et de la dépression mais aussi de vaincre ses peurs et de reprendre confiance en soi. Mais surtout, faire du sport est une porte de secours pour les personnes que le stress et l’angoisse étouffent.

Quels sports choisir pour commencer en douceur ?

Si vous voulez commencer à faire du sport, il faut faire attention à ne pas commencer trop vite ni de manière trop intense. En effet, cela peut vous décourager de voir que vous n’arrivez pas à réaliser les même performances que les professionnels ou bien vous risqueriez de vous blesser.

Pour commencer en douceur, il vaut mieux choisir :

  • La natation ou l’aquagym.
  • Le yoga.
  • Les exercices à faire à la maison.
  • la course à pied avec un ami.
  • Faire du vélo
  • Ou tout simplement se promener plus souvent et sur de longues distances

Charles Carreau

Cordon bleu, mon truc à moi c’est la cuisine et l’entretien de la maison. Je vous conseille pour choisir un Thermomix mais aussi pour cuisiner des accras le mieux possible. Chaud devant, un homme est aux fourneaux.

Laisser une réponse

*

*