Bignone : comment bien entretenir ?

Bignone

On la reconnaît facilement à ses fleurs qui prennent la forme de trompettes jaunes ou encore oranges. La bignone est assurément une plante estivale, qui fleurit au cours des mois qui vont de juillet à octobre.

Si vous êtes séduit, vous n’êtes certainement pas seul dans ce cas, puisqu’il est très courant de la trouver dans les jardins.

Vous avez envie de tenter l’expérience ? On vous dit tout sur la bignone.

Bignone

Tout savoir sur la bignone

Ses fleurs en forme de trompettes jaunes et oranges ne mentent pas : la bignone sent bon l’état et ses couleurs font le charme de nombreux jardins en été, et ce, jusqu’au mois d’octobre.

La meilleure période pour la planter est l’automne ou le printemps, et il convient de préparer une structure comme une tonnelle ou un treillage afin de la guide, car il s’agit bien évidemment d’une plante grimpante.

Ses caractéristiques

Vous la reconnaîtrez facilement à sa forme et à ses couleurs. Comme mentionné précédemment, la bignone a des airs de trompettes rouges/orangées, de quoi faire sonner de charmantes mélodies pendant l’été.

Son autre particularité est d’avoir des racines dites “aériennes”, qui s’accrochent à des structures afin de pouvoir pratiquer une ascension assez rapide.

Nos conseils pour bien s’en occuper

Avoir une bignone dans son jardin n’est pas de tout repos, et comme pour toutes les plantes, elle mérite une attention toute particulière. Il s’agit donc de s’en occuper de la meilleure manière qui soit.

Et pour cela, nous allons vous fournir quelques conseils.

Comment la planter ?

Pour la question de la plantation, il existe deux cas de figures différents :

  • Vous vivez dans une région chaude : dans ce cas, il est conseillé de planter votre bignone plutôt en automne, au cours des mois d’octobre ou de novembre, ou encore au printemps. Dans tous les cas, choisissez un endroit exposé au soleil.
  • Si vous vivez dans une zone géographique plutôt froide, nous vous conseillons de planter votre bignone au printemps, et visez également un endroit ensoleillé.

Dans le second cas, n’hésitez pas également à protéger le pied durant les premières années, en hiver. Pour cela, vous pouvez opter pour une couche de paillis.

Comment entretenir la bignone ?

La clé de l’entretien de la bignone réside dans sa taille. Il est en effet préférable d’enlever le maximum de branches mortes lorsque l’hiver prend fin, c’est-à-dire au cours du mois de février voire du mois de mars.

Cependant, il vaut mieux conserver les grosses branches qui naissent au niveau du tronc.

Si vous voulez faire repartir un nouveau pied, c’est tout à fait possible : il s’agit pour vous d’enterrer un bout de la tige du pied afin que des racines puissent naître. Vous pourrez alors profiter sans souci d’un nouveau pied !

Vous avez désormais les informations essentielles concernant la bignone ainsi que son entretien. À vous de voir si vous souhaitez tenter l’aventure ou non. Dans tous les cas, ses fleurs ont toutes les chances d’égayer votre jardin !

Laisser une réponse

*

*