Pourquoi demander une contre expertise a son assurance incendie ?

Lorsque vous êtes victime d’un incendie, votre compagnie d’assurances a pour rôle d’évaluer l’ampleur des dégâts pour effectuer le remboursement. Si après examen, vous estimez que l’indemnisation est trop basse et ne couvre pas certains dégâts, faites recours à une contre-expertise. Pourquoi recourir à ce procédé ? Découvrez des éléments de réponse dans ce mini-guide.

Être indemnisé à juste titre

Si vous êtes un sinistré d’incendie, vous êtes en mesure de contester le montant proposé par votre assureur. Généralement les compagnies d’assurances proposent des sommes très insignifiantes lorsque vous faites face à des incidents. Le rôle d’une contre expertise assurance incendie est de faire une seconde constatation des dégâts afin d’en déduire le juste prix des dédommagements. C’est un procédé qui permet

  • de gagner en temps,
  • de gager en argent,
  • d’anticiper sur la situation.

La contre-expertise vous permet d’avoir un avis extérieur et par la même occasion de clarifier votre position. Vous avez dès lors la possibilité de renégocier le montant proposé à la hausse. Vous pouvez recourir à un cabinet d’expertise sinistre habitation pour y arriver ou à un expert indépendant. Ils vous font un rapport objectif avec des chiffres clairs et prennent en compte les paramètres oubliés par l’expert d’assureur. Ce sont bien évidemment des dépenses supplémentaires, mais qui en valent la peine pour éviter d’importantes pertes.

Se faire défendre face à son assureur

Avec la contre expertise assurance incendie, vous adoptez les premières mesures de précaution. En effet, cela vous permet de constituer un dossier solide mentionnant les dommages subis par vos biens. Ce sont des preuves dont vous pouvez faire usage pour défendre vos intérêts envers et contre votre compagnie d’assurances. Vous pouvez ainsi composer par la suite une indemnisation pour un dédommagement à la hauteur de vos attentes.

Pour avoir ces justificatifs incontournables, le contre-expert vous offre ses services et peut également vous représenter auprès de votre assureur. Pour recourir à ce type de professionnel, vous devez d’abord envoyer une lettre de contestation d’expertise de votre appartement ou logement. La contre-expertise va donc se tenir sur les points de désaccord qu’il y a entre assureur et assuré. Il est important de bien choisir votre contre-expert, car le prix de cette prestation est à vos frais. Vous pouvez donc débourser entre 800 et 1000 € en moyenne.

Quid des garanties d’une contre-expertise ?

Il est recommandé de souscrire aux contrats de multirisques pour jouir d’une garantie incendie et contre-expertise. Lisez donc correctement le contrat et donnez une attention particulière aux différents risques pour ne pas être défavorisé. Ce sont des actes qui vous permettent de faire une contre-expertise pour la bonne marche des négociations. En résumé, si vous bénéficiez d’une garantie, le contre-expert pourra vous assister pour une indemnité juste.

Pour lui permettre de bien effectuer son travail, vous ne devez toucher à rien après le passage de l’expert assureur. L’obtention d’une contre expertise assurance incendie n’est généralement pas longue. Vous devez compter 15 jours ou plus en fonction des différents dégâts engendrés et de la gravité de l’incendie.

Tout bien considéré, la contre-expertise est une solution très importante pour ajuster la différence de remboursement entre l’expert assureur et le contre expert. Elle permet d’estimer vos biens à leur juste valeur et de pouvoir ainsi empoché le montant d’indemnisation adéquate.

Jean Deluc
Voyages et mécanique sont mes passions. Parlons grosses mécaniques, huile de moteur et cylindres, ensemble ! Mais aussi de bricolage, de jardinage et de divers sujets.

Laisser une réponse

*

*