Comment fabriquer de l’électricité gratuite : nos idées

fabriquer electricite gratuite

Produire de l’électricité de façon domestique peut être un bon moyen de réaliser des économies sur le long terme. Depuis quelques temps on voit l’émergence de vidéos sur les réseaux sociaux qui expliquent comment générer de l’électricité, ou de l’énergie libre si vous préférez, avec de vieux ventilateurs de PC et des aimants. Malheureusement des scientifiques sérieux ont prouvés que ce procédé est totalement erroné et qu’il ne s’agit là que d’un canular. Qu’en est-il réellement alors ? Produire de l’électricité chez soi, est-ce un mythe ou une réalité ?

Comment génère-t-on de l’électricité ?

  • Les panneaux photovoltaïques : Destinés principalement aux pays qui bénéficient d’un large ensoleillement, l’installation des panneaux reste quand même assez onéreuse, les startups qui proposent leurs services dans le domaine prolifèrent d’un jour à l’autre.
  • Les éoliennes : Comme vous pouvez le deviner l’énergie éolienne est totalement tributaire de la force du vent, un facteur climatique des plus imprévisibles, sans oublier le fait que son installation demande beaucoup d’espace.
  • Les microcentrales hydroélectriques : Une force motrice hydrique est indispensable pour profiter de cette technologie, la proximité de cours d’eau ou de rivières serait idéal dans ce cas de figure, à noter que la production électrique qui en résulte est relativement faible.

Quel est l’équipement nécessaire ?

Une fois générée, l’électricité doit d’abord être stockée dans des batteries de (12 V) généralement, le coût de ces batteries augmente proportionnellement à la quantité d’énergie que l’on souhaite stocker. A noter qu’une batterie totalement vidée provoque une réaction chimique qui peut endommager certains de ses composants, il est conseillé de n’utiliser que 80 % de sa capacité afin de lui assurer une durée de vie optimum.

Les batteries fonctionnent le plus souvent en basse tension (12 V) et en courant continu, alors que généralement nos équipements électroménagers fonctionnent en 220 V et en courant alternatif, de ce fait le courant électrique doit être converti à l’aide d’un convertisseur de tension. On branche les batteries au convertisseur à l’aide de deux fils électriques, ensuite on connecte les appareils aux prises qui se trouvent sur la façade du convertisseur.

Quelle est la solution idéale pour produire de l’électricité ?

L’eau, le vent et le soleil ne sont pas disponibles en permanence. Leur disponibilité varie selon le moment de la journée, des conditions climatiques, des saisons, de l’emplacement du foyer…etc.

La meilleure solution qui pourrait produire un rendement satisfaisant est de combiner deux méthodes de production : des panneaux photovoltaïques et une éolienne combinés par exemple, ceci permettrait d’alterner entre les deux ou de les faire fonctionner simultanément, de sorte que vos batteries seront alimentées tout au long de la journée et éventuellement la nuit si les conditions climatiques le permettent bien évidemment.

Il est de toute façon nécessaire et même vitale de penser aux énergies gratuites que la terre a à nous proposer dans la mesure où les autres énergies ne sont pas éternelles et tendent à devenir de plus en plus chères.

Il existe également des solutions bien plus originales, c’est le cas du dispositif que l’on nomme : LMW9 fabriqué par Luc Besançon et qui ne consomme aucune énergie.

Il est composé d’un cylindre long de deux mètres.

A l’intérieur de l’appareil, des aimants qui grâce à des phénomènes alternés d’attirance-répulsion, mette le dispositif en mouvement. Il suffit alors d’y brancher une dynamo pour y récolter de l’électricité propre et gratuite.

Si la découverte de M. Besançon venait à être développée et rendue fonctionnelles, cela pourrait bouleverser durablement le monde de l’énergie si bien que des géants comme EDF pourraient s’intéresser à de telles découvertes. Des membres de l’équipe du célèbre Elon Musk ont même décidé de rendre visite à la start-up située à Aubagne.

Conclusion 

De plus en plus d’études socio-économiques tendent à prouver l’efficience des méthodes citées ci-dessus afin de réaliser des économies substantielles, même si cela reste très relatif quant aux prix de l’alimentation électrique pratiqués d’un pays à l’autre. Néanmoins le gain certain, et ce sur le très long terme, sera l’héritage qu’on laissera aux générations futures. Il est indéniable que ces alternatives sont un frein efficace à la pollution et aux dégâts générés par la production électrique à l’environnement, que ça soit par les centrales à charbon, les centrales nucléaires et autres mastodontes de la destruction de la planète terre.

Charles Carreau

Cordon bleu, mon truc à moi c’est la cuisine et l’entretien de la maison. Je vous conseille pour choisir un Thermomix mais aussi pour cuisiner des accras le mieux possible. Chaud devant, un homme est aux fourneaux.

Laisser une réponse

*

*

Sinon il y a aussi ..