Quel age faut-il pour acheter une cigarette electronique ?

Le marketing présente la cigarette électronique comme ludique. Ce qui inquiète les professionnels de la santé. Les experts sont unanimes, la cigarette électronique est considérée comme moins nocive. Cela dit, une certaine tranche d’âge a l’interdiction de consommer ces produits. Quel âge faut-il pour acheter une cigarette électronique ?

Acheter une cigarette électronique : Quel est l’âge légal pour acheter ?

La loi interdit aux moins de 18 ans d’acheter une cigarette électronique. Les vendeurs ont l’obligation de demander la carte d’identité pour vérifier l’âge de l’acheteur. Dans le cas où celui-ci est fumeur, la présence d’un titulaire est de rigueur. Par conséquent, pour pouvoir acheter une cigarette électronique en toute liberté, il faut avoir entre 18 ans et plus.

Les risques de la cigarette électronique pour les jeunes

Partout en France, les vendeurs de vapeur électronique se multiplient. Les adolescents semblent être une nouvelle cible pour les fabricants. La cigarette électronique est perçue comme inoffensive si bien que ses inconvénients sont oubliés. Certaines personnes non-fumeuses pourraient être amenées à acheter une cigarette électronique sous prétexte que c’est moins dangereux.

Malheureusement, ceci est encouragé par les parents qui considèrent que la cigarette électronique n’est pas dangereuse. Cependant, on peut devenir accro avec celle-ci aussi bien qu’avec une cigarette classique. Donc le danger est toujours présent. La consommation de la cigarette électronique est récente. Par conséquent, les scientifiques n’ont pas eu le temps de faire suffisamment de recherche à ce sujet.

Ceci est une situation inquiétante. En effet, l’industrie du tabac perd environ 16.000 consommateurs par jour. Pour se remettre de cette mauvaise passe, les acteurs de ce marché sont à la recherche de nouveaux consommateurs. Leur cible principale, ce sont les jeunes.

La réaction de la France face aux menaces de la cigarette électronique

Par crainte de sa dangerosité, entre autres pour les jeunes, certains pays ont totalement interdit la cigarette électronique. C’est le cas par exemple de l’Argentine ou de l’Australie. En France, la ministre de la Santé choisit de légiférer, mais différemment. Elle considère que la cigarette électronique est une opportunité pour arrêter de fumer.

C’est la raison pour laquelle elle n’interdit pas la cigarette électronique. Ceci dit, à l’inverse, les non-fumeurs peuvent démarrer avec la cigarette électronique par effet de mode. Ce sont ces personnes qui justifient une nécessité d’encadrer la cigarette électronique. Cet encadrement, c’est donc l’interdiction de vendre des cigarettes électroniques, mais seulement aux moins de 18 ans.

La cigarette, un danger permanent

Le véritable danger pour les adolescents va rester le tabac. La preuve en est que 1/4 des jeunes de 15 ans sont des fumeurs réguliers. Les fumeurs adolescents, étant habitué à la vapote chercheront à s’en procurer par tous les moyens. Malgré les interdictions, il est probable d’assister bientôt à un réseau de trafic de la cigarette électronique entre ados.

Ceci sera d’autant plus dangereux puisque la vente de la cigarette électronique n’est pas considérée comme illégal. Ils seront d’autant plus tentés par les cigarettes électroniques aromatisées. Surtout, il y a le fait que les jeunes sont les principales cibles du marché de la cigarette électronique.

Arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique

Cela peut paraître paradoxal, que de passer d’une cigarette à une autre pour stopper toute consommation de tabac. Pourtant on le voit dans les rues de nos villes et de nos villages aujourd’hui : de nombreux français ont tourné le dos pour de bon à leur tabagisme, simplement en achetant une e-cigarette. Qu’ont-ils fait au juste ? Ils ont cessé de consommer du tabac, ainsi que toutes ces substances que l’on y ajoute dans les cigarettes brunes ou blondes, comme dans le tabac à rouler. A la place ils ont opté pour l’e-liquide qui, lui, ne contient pas tous ces éléments qui peuvent rendre malades les fumeurs de tabac. En plus avec l’e-liquide, on peut choisir une saveur agréable, qui est bien loin de ce goût âpre du tabac, dont l’odeur fait fuir les non-fumeurs et qui donne une mauvaise haleine aux fumeurs. En bouche on peut avoir une saveur sucrée, fruitée, mentholée… Les variétés d’e-liquides sont innombrables. 

Pour ce qui concerne les cigarettes électroniques elles-même, les meilleurs sont résolument les e-cigarettes smok parce qu’elle sont fiables. Pourquoi cela ? Parce que d’une part, comme toutes les cigarettes électroniques, elles permettent d’aspirer de la vapeur, et non plus une fumée issue d’une combustion. Ensuite parce qu’elles ont été mises au point par des professionnels qui ont eu à cœur de proposer aux consommateurs des produits qualitatifs, qui ne s’abîment pas au bout de quelques mois d’utilisation. Certes il faut de temps à autre changer de clearomiseur mais c’est le cas pour toutes les e-cigarettes. En revanche leurs batteries durent longtemps, ce qui fait que l’on n’est pas obligé d’avoir toujours avec soi un chargeur, pour le cas où elles n’auraient plus d’énergie et seraient donc inutilisables.  Avec ces cigarettes électroniques, il n’y a donc que du plaisir à prendre, sans contraintes. 

L’autre gros avantage de la vape, c’est que l’on peut choisir son taux de nicotine, et de le faire diminuer au fil du temps, afin de se sevrer petit à petit graduellement de cette substance dont il est si difficile de se défaire, quand on est fumeur. Ainsi on ne s’abîme plus la santé, mais en plus on a une perspective d’arrêt complet. Or quand on a testé les patchs, les chewing-gums ou les sprays à la nicotine et que l’on n’est pas parvenu à arrêter de fumer, là, avec l’e-cigarette Smok, on a une vraie option entre les mains !

Jean Deluc
Voyages et mécanique sont mes passions. Parlons grosses mécaniques, huile de moteur et cylindres, ensemble ! Mais aussi de bricolage, de jardinage et de divers sujets.

Laisser une réponse

*

*